Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 250  du 01/07/2019
 
L'actualité du 29/06/2019
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (2 RV)


La photo du mois
:


A l'occasion d'une exposition sur les "autorails du passé" s'étant tenu à Theneuille (Allier) en 2016, une affiche avait été éditée, illustrée par cette fringante Micheline. Le paysage évoque certains rougiers de l'Aveyron, où l'on chercherait vainement une ligne à double voie.

Photo réalisée le
04/08/2016 par Regard-ACTU.

  • Allier : Saint Aubin le Monial, Theneuille, Tronget, Monestier. [5 photos]

  • Ardèche : Laveyrune 1 2. [2 photos]

  • Aude : Carcassonne, Limoux. [2 photos]

  • Aveyron : Saint Rome de Cernon, Saint Georges de Luzançon. [2 photos]

  • Cantal : Ydes. [1 photo]

  • Cher : Vierzon 1 2, Montluçon 1 2 3 4. [6 photos]

  • Corrèze : Turenne. [1 photo]

  • Dordogne : Beleymas 1 2. [2 photos]

  • Drôme : Epinouze. [1 photo]

  • Gard : Vauvert 1 2 3 4 5 6 7. [8 photos]

  • Haute Garonne : Blagnac, Montlaur, Toulouse. [3 photos]

  • Hérault : Montpellier 1 2. [2 photos]

  • Loir et Cher : la Ferté Imbault, Loreux. [2 photos]

  • Loiret : Courtenay 1 2. [2 photos]

  • Lot : les Quatre Routes du Lot, Saint Denis lès Martel. [2 photos]

  • Lozère : la Bastide Puylaurent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10. [10 photos]

  • Nièvre : Varzy. [1 photo]

  • Puy de Dôme : Pulvérières 1 2, Charbonnières les Varennes, Volvic, Chanat la Mouteyre 1 2 3, Durtol 1 2 3. [10 photos]

  • Tarn : Labastide Rouairoux 1 2 3 4 5. [5 photos]

  • Vaucluse : Avignon 1 2. [2 photos]

  • Haute Vienne : Masléon 1 2. [3 photos]

  • Ont contribué à cette édition : Christophe BENOIST, Laurent COURTOIS, Franz ESNAULT, Pierre EVRARD, Damien FOLLET, Patrick GROS, Bernard IBRY, Bernard LACOTTE, Florian LAVAL, N. M., Jean-Marie TREMOULET, Georges TURPIN.

  • La présente édition est illustrée par plus de 0 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 0 entrées.

  • Le n° 251 paraîtra le 01/08/2019
  • .

    Prévisions, pièges à cons.





    Dans les années 1950, la Vie du Rail était un journal réputé, prisé des gens cultivés, pas forcément cheminots. Des plumes compétentes et talentueuses, ingénieurs ou académiciens, y signaient des articles qui font toujours référence. Henri Vincenot mêlait ses croquis à ses écrits. Préfacé par Louis Armand, le n° 476 était consacré à la traction électrique, à l'occasion du Congrès de Lille. Un chapitre détaillait le développement de l'électrification et présentait, rétrospectivement, la carte presque centenaire ci-dessus.

    Ainsi, en 1920, on prévoyait sans barguigner d'électrifier quasiment toutes les lignes du Massif Central, y compris Bertholène - Espalion (jamais prolongée jusqu'à Saint Flour), Vieilleville - Bourganeuf (jamais prolongée jusqu'à Felletin) ou le réseau P.O.Corrèze à voie métrique (jamais prolongé jusqu' à Bugeat au nord et Salers au sud). Il faut dire qu'à l'époque les prix du charbon, comme de la main d'œuvre, flambaient. Priorité était donnée aux sections les plus difficiles à exploiter. Le Midi s'y collera, le PO lui emboîtera le pas, mais au bout de 20 ans, Béziers-Neussargues sera la seule ligne électrifiée pénétrant au cœur du Massif. Et le restera jusqu'à nos jours.

    Les prévisions n'engagent que ceux qui y croient. Dans un sens comme dans l'autre, cas par exemple du dérèglement climatique. En alerte canicule, le bulletin méteo national du 28 juin passé affichait des températures seulement prévues pour... 2050! Ce coup de chaud poussa certains à rappeler les vertus du report modal. Seulement voilà, lorsque le thermomètre s'affole, la SNCF invite les voyageurs à reporter leur voyage. Comme quand il neige.

    Les trains de nuit permettent au moins de rouler à la fraîche. Justement, on vient d'apprendre qu'il existait une Directice des Intercités de Nuit à la SNCF. Un cadre dirigeant pour deux relations, soit quatre trains circulant chaque jour avec plus ou moins de bonheur, quel luxe! S'il en est ainsi pour les 15.000 trains commerciaux quotidiens, cela nous donne un effectif de 3.750 "directeurs de train". On se bouscule donc dans les bureaux des sièges, tandis que les emplois de terrain disparaissent les uns après les autres.

    Plus d'info / source :
    Le reste de l'actualité