Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 231  du 01/11/2017
 
L'actualité du 02/11/2017
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (0 RV)


La photo du mois
:


Cet about de faîtage est-il d'origine? Il orne le pignon de la maisonnette du PN 7 de la ligne - désormais voie verte - de Moulin Neuf à Lavelanet (Ariège), au nord de Camon, l'un des "plus beaux villages de France". La grappe de raisin est-elle un rappel d'une culture locale déjà décimée par le phylloxera à la mise en service de la ligne (1902)?

Photo réalisée le
24/09/2017 par Rails & Drailles.

  • Aude : Narbonne. [1 photo]

  • Aveyron : Tournemire. [1 photo]

  • Bouches du Rhône : Barbentane, Graveson 1 2, Eyguières 1 2 3 4. [7 photos]

  • Cantal : Saint Saturnin, Allanche 1 2, Murat 1 2. [5 photos]

  • Cher : Orval. [1 photo]

  • Corrèze : Ambrugeat. [1 photo]

  • Creuse : Felletin. [1 photo]

  • Drôme : Allan 1 2, Malataverne. [3 photos]

  • Gard : Gajan, Massillargues Attuech 1 2 3 4 5, Vergèze 1 2 3 4, Codognan 1 2. [15 photos]

  • Hérault : le Bosc, Le Bousquet d'Orb 1 2 3. [4 photos]

  • Loire : Villars. [1 photo]

  • Haute Loire : Solignac sur Loire, Langeac 1 2 3 4 5 6 7 8 9, Saint Julien des Chazes, Lempdes sur Allagnon, Retournac 1 2, Chamalières sur Loire 1 2 3 4. [20 photos]

  • Loiret : Châteauneuf sur Loire, Saint Martin d'Abbat. [2 photos]

  • Lot : Assier 1 2. [3 photos]

  • Lozère : La Canourgue, Chadenet. [2 photos]

  • Puy de Dôme : Clermont Ferrand, Maringues, Saint Beauzire, Joze 1 2, Saint Gervais sous Meymont, Arlanc. [7 photos]

  • Rhône : Saint Etienne des Oullières, Châtilllon. [3 photos]

  • Tarn : Albi 1 2. [2 photos]

  • Yonne : Etigny 1 2, Druyes les Belles Fontaines. [3 photos]

  • Essonne : Marolles en Hurepoix 1 2 3 4, Brétigny 1 2 3 4 5. [10 photos]

  • Ont contribué à cette édition : Christophe BENOIST, Jean-Marie BORGEAIS, Dieudonné-Michel COSTES, Laurent COURTOIS, Franz ESNAULT, Jean-Pierre FRANCON, Patrick GROS, Paul HURLEY, Bernard IBRY, Jean-Louis ROCHE, Jean-Marie TREMOULET, Georges TURPIN.

  • La présente édition est illustrée par plus de 10282 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 56598 entrées.

  • Le n° 232 paraîtra le 01/12/2017
  • .

    Des chrysanthèmes aussi pour les gares.

     Sur le Livret-Chaix de 1913, on compte 136 stations entre Paris (pas encore "Gare de Lyon") et Marseille (pas encore "Saint Charles"). Un peu plus de cent ans plus tard, en compilant laborieusement sur le net des fiches horaires sans doute vouées à disparaître (comme le reste), on ne compte plus que 99 points d'arrêt. Autrement dit, un petit tiers des gares ont été rayées de la carte, sur un tracé qui, hormis en Haute-Bourgogne (croisement avec la Diagonale du Vide oblige), peut se prévaloir d'un chapelet de villes moyennes tendu entre les trois plus grandes métropoles du pays (et quatre préfectures de Région sur douze).

    A l'heure où il convient de prononcer le seul mot mobilité afin de faire oublier le terme transport et l'expression chemin de fer, certaines communes ont l'outrecuidance de se souvenir des trains qui les ont desservies. C'est le cas du Pontet, cité péri-urbaine située au nord d'Avignon, qui, en soixante ans, a perdu tous ses attributs ferroviaires alors que sa population quadruplait pour se stabiliser à 17.000 habitants (plus que certaines préfectures).

    Le premier taïaut a retenti quand les convois de voyageurs ont cessé de s'arrêter en gare, à la fin des années 1950. Le BV a néanmoins conservé un guichet ouvert au public pendant 30 ans, jusqu'à ce qu'une agence SNCF ouvre ses portes dans une proche galerie commerciale. Ce bureau feutré tiendra à son tour une vingtaine d'années, avant qu'on ne lui substitue un simple distributeur automatique caché dans un recoin de ladite galerie.

    L'activité marchandises, qui était importante car elle concentrait une partie du trafic diffus d'Avignon (notamment la livraison d'automobiles neuves), a périclité petit à petit jusqu'à l'hallali : la démolition de la belle halle "Lyon à la Méditerranée", et tant qu'à faire de sa voisine, la maisonnette du passage à niveau de la N 7 (depuis longtemps déviée sur un passage supérieur hideux).

    La curée a eu lieu à l'automne 2017 : à l'occasion d'un RVB local, toutes les aiguilles qui reliaient encore les voies principales au large éventail des débords et à une brochette d'embranchements particuliers ont été déposées. L'acharnement à gommer toutes les traces du chemin de fer, et éviter tout retour en arrière, est à son comble.

    Faut-il s'étonner de cette descente aux enfers parfaitement assumée, quand le Président de la SNCF déclare haut et fort : "La SNCF a l'ambition que le car soit meilleur que ce que le train peut faire".

    Et, se frottant les mains, susurre en off : "Pour le camion, le job est terminé, hé, hé..."
    Plus d'info / source :
    Le reste de l'actualité