Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 247  du 01/04/2019
 
L'actualité du 15/03/2019
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (1 RV)


La photo du mois
:


Le viaduc des Fades (Puy de Dôme) joue sa survie au Loto du Patrimoine. Mais on cherche moins à faire revenir les trains qu'à attirer les touristes aux abords de ce monument-phare des Combrailles.

Document Bernard IBRY.

  • Allier : Montluçon. [1 photo]

  • Ardèche : Bourg Saint Andéol 1 2, Lespéron 1 2 3 4 5 6 7. [9 photos]

  • Aveyron : Quins, Livinhac le Haut, Boisse Penchot, Asprières Capdenac Gare. [5 photos]

  • Bouches du Rhône : la Barben, Saint Cannat, Eguilles, Graveson 1 2. [7 photos]

  • Corrèze : Bort les Orgues. [1 photo]

  • Dordogne : Varaignes, Javerlhac et la Chapelle Saint Robert 1 2. [3 photos]

  • Drôme : Buis les Baronnies 1 2 3 4. [4 photos]

  • Gard : Manduel, Nîmes, Villeneuve lès Avignon 1 2, les Angles. [5 photos]

  • Haute Garonne : Saint Rustice, Montlaur 1 2, Baziège. [4 photos]

  • Puy de Dôme : Peschadoires, Durtol. [2 photos]

  • Vaucluse : Avignon. [1 photo]

  • Essonne : Vigneux sur Seine, Montgeron 1 2. [3 photos]

  • Val de Marne : Villeneuve Saint Georges 1 2 3 4 5 6 7 8. [8 photos]

  • Ont contribué à cette édition : Christophe BENOIST, Jean-Marie BORGEAIS, Laurent COURTOIS, Pierre EVRARD, Damien FOLLET, Bernard IBRY, Florian LAVAL, Georges TURPIN.

  • La présente édition est illustrée par plus de 11576 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 63544 entrées.

  • Le n° 248 paraîtra le 01/05/2019
  • .

    2020 : la ligne des Cévennes fêtée ou fermée?



    En 2020, la ligne des Cévennes va fêter ses 150 ans, et de nombreux acteurs préparent la célébration de cet évènement. Un seul manque à l'appel, SNCF Réseau, qui, au contraire, annonce la fermeture prochaine de la section Saint Georges d'Aurac - Langogne, en cachant mal sa satisfaction.

    Méthode : des travaux sont bien programmés, et même financés sur le papier. Mais Bercy "oublie" de verser sa part. Alors, on ne fait rien, on laisse pourrir.

    Certains chantiers prévus avaient pour objectif d'"adapter" la section des tunnels au gabarit des trois rames Coradia dûment commandées pour assurer la relation "Intercités" Clermont-Ferrand - Nîmes. Ces rames risquent de ne jamais franchir le viaduc de Chapeauroux.

    Mais d'ici là, comme à Figeac ou à Château Arnoux, quelques bâtiments-voyageurs peuvent opportunément brûler entre Brioude et Alès, et alors le sort de la ligne des Cévennes sera définitivement scellé, suivant l'exemple de Toulouse - Aurillac et de Marseille - Briançon.

    Cerise sur le gâteau : au cas où les travaux prévus sont déprogrammés, les trains restent supprimés pendant toute la période concernée. Quand mépris rime avec économie.
    Plus d'info / source : www.150anstraincevenol.info - Photo Christophe BENOIST : tunnel de la Raybutte, Saint Privat d'Allier, Haute Loire, 23 octobre 2017.
    Le reste de l'actualité