Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 249  du 01/06/2019
 
L'actualité du 19/05/2019
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (2 RV)


La photo du mois
:


La relation Paris (Gare de Lyon) - le Lioran restait préservée, avec, certes, une ou deux correspondances, mais un temps de parcours moitié de celui du PO, tout à fait compétitif avec un trajet en automobile. Or depuis le 13 mai 2019, le trafic ferroviaire est suspendu entre Arvant et Aurillac. Comme entre Aurillac et Figeac. Plus un seul train ne coupe l'axe Montluçon - Narbonne.
Qui se souvient des autorails Clermont - Toulouse ?

Document Bernard IBRY.

  • Ardèche : Belsentes, la Voulte sur Rhône 1 2 3 4 5 6 7. [8 photos]

  • Aude : Alzonne 1 2 3. [3 photos]

  • Cantal : Ydes. [1 photo]

  • Cher : Graçay. [1 photo]

  • Corrèze : Confolent Port Dieu. [1 photo]

  • Dordogne : Prigonrieux 1 2, Gardonne, Lamonzie Saint Martin. [4 photos]

  • Gard : Corbès 1 2, Thoiras, Brouzet lès Alès 1 2, le Cailar 1 2, Vauvert. [8 photos]

  • Indre : Reboursin. [1 photo]

  • Loir et Cher : Bourré 1 2. [2 photos]

  • Lot : Calamane, Espère, Mercuès, Cahors 1 2 3, Anglars Nozac. [7 photos]

  • Lozère : Luc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11. [11 photos]

  • Nièvre : Tresnay, Myennes. [2 photos]

  • Puy de Dôme : Chanat la Mouteyre 1 2 3 4 5. [5 photos]

  • Tarn et Garonne : Caussade 1 2 3 4. [4 photos]

  • Haute Vienne : Aixe sur Vienne, Saint Denis des Murs, Saint Sulpice Laurière 1 2. [5 photos]

  • Yonne : Perceneige, Toucy. [2 photos]

  • Val de Marne : Villeneuve Saint Georges 1 2. [2 photos]

  • Ont contribué à cette édition : Christophe BENOIST, Bruno BURGUNTER, Dieudonné Michel COSTES, Laurent COURTOIS, Damien FOLLET, Bernard IBRY, Florian LAVAL, Georges TURPIN.

  • La présente édition est illustrée par plus de 11723 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 64293 entrées.

  • Le n° 250 paraîtra le 01/07/2019
  • .

    Romanité-GV.



    Une nouvelle gare des betteraves est en train de voir le jour, baptisée Nîmes_Pont du Gard. Elle est située à l'intersection de la ligne classique Tarascon - Sète et de la ligne nouvelle les Angles - Lattes, au cœur de multiples raccordements ferroviaires. Le Pont du Gard est tout de même situé à 25 km par la route. La Via Domitia, établie à 500 m des quais, aurait tout aussi bien évoqué la romanité dont se targue la cité au crocodile. Le vieux Mas Lardier, préservé à l'ombre du BV contemporain en construction, aurait, quant à lui, apporté une note bucolique et provençale à la dénomination d'une gare posée sur le territoire des communes de Manduel et de Redessan, superbement ignorées : à quelques encablures, la station délabrée de Manduel_Redessan va d'ailleurs fermer à la mise en service de sa cadette "multimodale", en principe le 19 décembre 2019


    En auto, la nouvelle gare est distante d'une quinzaine de kilomètres, aussi bien de la Maison Carrée que de l'échangeur autoroutier le plus proche, au terme d'un parcours ponctué de carrefours giratoires. Alors, la correspondance TGV/TER est-elle la solution ? Le problème est que, comme à Avignon_TGV, il n'y a aucune coordination horaire entre les TGV et les TER. L'attente peut-être d'autant plus longue que les retards ou les suppressions de trains régionaux sont monnaie courante. Les nîmois n'ont donc rien à attendre de ce qui pourrait ressembler à un parcours du combattant. Ils préféreront les TGV desservant la gare-centre. Quant à la ville d'Arles, à 25 km, déjà desservie par des TGV de et vers Paris, elle ne profitera que des TGV vers Toulouse, Bordeaux ou l'Espagne.


    La zone de chalandise de Nîmes_Pont du Gard paraît bien modeste, confinée à une étroite bande se déroulant entre Nîmes et le Rhône. Au sud, un secteur agricole coiffe une zone naturelle : les galets des Costières sont sédentaires, tandis que les flamants camarguais volent de leurs propres ailes. Au nord, l'Uzège et ses villages dorés sont prisés des touristes bon chic-bon genre, souvent étrangers, que seuls leur SUV assure de pouvoir ramener commodément quelques cartons de bon vin. Reste le projet de "ZAC Magna Porta" : les édiles locaux ont l'ambition de transformer les quelques champs alentours en petit Singapour à énergie positive, jouxtant un parc d'attraction sur le thème de la romanité. Ils sont fous ces gardois.

    Plus d'info / source : Photos du 18 mai 1919, prises lors d'une visite guidée dans le cadre de l'opération "Vive le Train".
    Le reste de l'actualité