Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 261  du 01/06/2020
 
L'actualité du 11/05/2020
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (2 RV)


La photo du mois
:


La crise économique liée au coronavirus va-t-elle sonner le glas du fret ferroviaire en Auvergne? Si oui, on pourra déplacer à Volvic ce heurtoir, installé au pk 453+752 de la ligne de Laqueuille au Mont Dore et marquant l'extrémité du tiroir de manœuvre pour la desserte des Sources du Mont-Dore en Auvergne.

Photo réalisée le
18/06/2017 par Roland DENIS.

  • Allier : Montbeugny. [1 photo]

  • Ardèche : Viviers, Saint Sernin 1 2 3, Saint Germain. [5 photos]

  • Bouches du Rhône : Tarascon 1 2, Aix en Provence 1 2 3 4 5 6, Arles 1 2 3, Alleins. [12 photos]

  • Cantal : Murat, Laveissière 1 2. [3 photos]

  • Corrèze : Chabrignac. [1 photo]

  • Gard : la Grand-Combe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14, Pont Saint Esprit 1 2 3 4 5 6 7 8, Lézan. [24 photos]

  • Haute Garonne : Toulouse. [1 photo]

  • Gironde : Bordeaux, le Bouscat 1 2 3. [4 photos]

  • Hérault : Puissalicon. [1 photo]

  • Loiret : Beaune la Rolande. [1 photo]

  • Nièvre : Surgy. [1 photo]

  • Puy de Dôme : Saint Sulpice 1 2 3, la Monnerie le Montel, Celles sur Durolle 1 2. [6 photos]

  • Seine et Marne : Buthiers. [1 photo]

  • Vaucluse : Cheval Blanc 1 2 3 4 5, Avignon. [6 photos]

  • Essonne : Baulne. [1 photo]

  • Ont contribué à cette édition : Christophe BENOIST, Frédéric DENIS, Roland DENIS, Nicole DESPINOY, Franz ESNAULT, Jean-Marie GILSON, Angélique HENRY ESNAULT, Bernard IBRY, Bernard LACOTTE, Florian LAVAL, Serge LIVERNAIS, Georges TURPIN.

  • La présente édition est illustrée par plus de 12642 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 69126 entrées.

  • Le n° 262 paraîtra le 01/07/2020
  • .

    Les trains de François Mauriac (1885-1970).


    Bon nombre des romans de François Mauriac ont pour cadre les Landes de Gironde au début du XXèmesiècle. C'était l'âge d'or des chemins de fer départementaux et en particulier ceux qui, à voie normale, desservaient en arc de cercle l'ouest et le sud de Bordeaux. Y prospérait alors, dans l'exploitation de domaines forestiers, une bourgeoisie empesée, "lourde de secrets étouffés", jamais éloignée des soutanes. Les "voitures à pétrole" étaient encore rares, et, au fil des chapitres, les protagonistes se faisaient conduire ou chercher en calèche dans des gares au nom à peine maquillé. Il faut dire que le futur écrivain avait passé toutes ses vacances à Saint Symphorien, le site central des Chemins de Fer Economiques de Gironde, dont la période d'exploitation, de 1873 à 1978, embrasse toute la vie de l'académicien.


    Mais il ne s'agit pas ici de relire "Thérèse Desqueyroux", mais de découvrir un nouvel opus mariant une riche iconographie à la description minutieuse du patrimoine technique d'un réseau porté à 274 km et exploité par la Société Générale des Chemins de Fer Economiques (SE).

    Si, au niveau des bâtiments, on retrouvait des plans-types déjà appliqués dans l'Allier, le matériel était beaucoup plus original, par exemple ces voitures rachetées d'occasion au... Métro de Londres.

    Le réseau attendra la mort de Claude François et le naufrage de l'Amoco Cadiz pour mettre la clé sous la porte, malgré le potentiel touristique de deux lignes tournées vers la côte : Bordeaux - Lacanau_Océan et Facture - Arès, dont le prolongement jamais réalisé jusqu'au Cap Ferret aurait permis de ceindre le très prisé Bassin d'Arcachon. Les plates-formes ont, pour la plupart, été reconverties en voies vertes.

    Pour autant, au plan ferroviaire, tout n'est pas perdu pour l'immense pignada, où pourrait s'ouvrir un tracé facile pour la future (?) LGV Bordeaux Toulouse / Dax, dont la Déclaration d'Utilité Publique, sans cesse annulée, est sans cesse rétablie.

    Plus d'info / source :
    Le reste de l'actualité