Massif Central Ferroviaire: Inventaire

Recherche géographique: les gares de passage 

| Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress
Gare de passage
Département  12 : Aveyron   carte
Commune :  Aubin
Gare : Aubin
Point Kilométrique :  262,251
Ligne : Capdenac - Rodez (Aveyron)
Section élémentaire : Viviez_Decazeville - Saint Christophe_Aveyron (Aveyron)
Altitude : 253,856 m
Observations : Ce sont les capitalistes qui dirigeaient les mines et usines métallurgiques d'Aubin qui sont à l'origine de la constitution, en 1853, de la Compagnie du Grand Central de France, dont ils proposèrent la Présidence au Duc de Morny.
Commentaire photo : Les baies cintrées, désormais réduites à l'état de mur de prison, sont la signature du Grand Central. Aubin, contrairement à sa rivale Decazeville, a conservé sa desserte ferroviaire. La direction de Rodez est au fond.
Date photo :  29/12/2008
Crédit photo :  PPK
1 image complémentaire
Liste départementale des gares
Me joindre
[Haut de page]
Images complémentaires
 
Commentaire image : Un convoi hétéroclite à destination de Capdenac va se laisser descendre jusqu'au Lot. Les installations industrielles et minières d'Aubin se situaient vers la droite, proches de Cransac : on y extrayait déjà la houille au XVIe siècle. 
 
Crédit image : Bernard IBRY
[Haut de page] Image complémentaire n° 1
Bibliographie
Le Midi Libre 16/02/2011 .  L'ancienne gare SNCF retrouve une seconde jeunesse. 
"La municipalité aubinoise a mandaté une entreprise spécialisée dans le ravalement de façades pour procéder à la réhabilitation externe du bâtiment qui abrite le Centre d'animation aubinois polyvalent (CAAP), soit l'ancienne gare SNCF. C'est vers 1860 que ce petit bijou architectural a été bâti et mis en service en tant que gare de chemin de fer, développant autour d'elle une activité commerciale et industrielle (Éts Roquet). La gare l'est restée en tant que telle jusqu'aux années 1986-1987, avec le départ de Mme Matha, dernière chef de station.

Ensuite, la SNCF a transformé les lieux en point d'arrêt non géré, toujours en vigueur actuellement. Comme l'explique l'adjoint aux travaux Gérard Lhorte, « la ville d'Aubin avait manifesté son intérêt pour cette bâtisse.

depuis très longtemps. Sa première démarche, sous un des mandats de Pierre Beffre, a été d'acquérir la cour de la gare, transformée depuis en parking et entrée dans le giron de l'espace public en juin 1991. Quelques années plus tard, en 1996, la transaction immobilière de la bâtisse gare entre la SNCF et la ville a été actée. La mairie a alors décidé d'installer dans l'ancienne gare le CAAP et c'est Stéphane Hubert qui sera le premier animateur de cette jeune structure, qui n'a pas pris une ride. »

Au fil des ans, des aménagements ont été apportés. L'intérieur a été repensé de façon fonctionnelle. Au rez-de-chaussée, on trouve le bureau de l'animatrice, le foyer, pièce centrale de l'association, et un labo photo ; au 1er étage, deux salles, l'une consacrée à l'informatique et l'autre à un studio musique. Pour l'heure, le lifting extérieur est en cours. Si la teinte du crépi n'est pas encore arrêtée, toutes les fenêtres ont été mises en sécurité, avec des grillages ou des grilles de protection."
| Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress

Dernière mise à jour: le 22/06/2018