Massif Central Ferroviaire 
Les Viaducs sont les Châteaux de la Loire du Massif Central
Bonjour, et bienvenue aux internautes qui s'intéressent à l'histoire, à la géographie, au patrimoine, aux paysages et à l'avenir ferroviaires du Massif Central.
Actualités Inventaire Repères Annexes
Première visite : lire l'Editorial
Patrimoine
Recherche par département  |   Recherche par ligne PO PLM Midi  |   Recherche par nom  |  Recherche par date  |  Recherche par carte | ToponymeExpress
N° 280  du 01/01/2022
 
L'actualité du 29/12/2021
 
Toute l'actualité  |  L'agenda   (0 RV)


La photo du mois
:


2022 devrait marquer la renaissance, 160 ans après son ouverture, de la gare historique de Niversac, en Dordogne : réfection des abords avec mise en valeur de la halle et du château d'eau, exposition de matériels ferroviaires anciens et surtout création, côté pair, d'une voie de retournement pour la très attendue navette cadencée Mussidan - Périgueux - Niversac.

Photo réalisée le
14/07/2021 par Damien FOLLET.

  • Allier : Neuvy. [1 photo]

  • Alpes de Haute Provence : Céreste 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10. [12 photos]

  • Ardèche : Saint Just d'Ardèche. [1 photo]

  • Aude : Labastide d'Anjou, Floure, Névian. [3 photos]

  • Charente : Taponnat Fleurignac. [1 photo]

  • Dordogne : Boulazac Isle Manoire, Périgueux, Biras, Coulounieix Chamiers. [4 photos]

  • Drôme : Saint Paul Trois Châteaux 1 2 3. [3 photos]

  • Gard : Pont Saint Esprit, Aimargues 1 2, Uzès, Saint Maximin, Aigues Mortes, Beauvoisin, Alès, Orthoux Sérignac Quilhan. [10 photos]

  • Gironde : Caudrot. [1 photo]

  • Haute Loire : Saint Paulien 1 2 3. [3 photos]

  • Lot et Garonne : Nicole, Clermont Dessous, Boé. [3 photos]

  • Rhône : Belleville 1 2 3. [3 photos]

  • Vaucluse : Apt 1 2 3 4 5 6 7, Entraigues sur la Sorgue. [8 photos]

  • Yonne : Subligny. [1 photo]

  • Ont contribué à cette édition : Fabien ALBERA, Christophe BENOIST, Bruno BURGUNTER, Damien FOLLET, Jean-Marie GILSON, Bernard LACOTTE, Georges TURPIN, Xavierjpb21.

  • La présente édition est illustrée par plus de 13922 photos.

  • La présente édition est liée à une base de données comptant 17903 entrées.

  • Le n° 281 paraîtra le 01/02/2022
  • .

    Intérêt Local : site propre versus accotement.

    Les milliers de kilomètres de voies ferrées secondaires tracées le long des routes n'ont guère laissé de traces, les chaussées ayant été généralement élargies après coup. Les sections établies en site propre ont mieux résisté, principalement dans les secteurs accidentés, pour le plus grand bonheur des archéologues ferroviaires, à qui il arrive de découvrir, au fond d'un bois perdu, un talus courbe sans équivoque surmontant un ouvrage en maçonnerie franchissant un petit vallon.

    On pourrait croire que c'est une course effrénée aux économies qui a poussé des collectivités nécessiteuses à poser les voies des tacots au bord des "chemins de Grande Communication" de l'époque. Ce n'est pas aussi sûr, si l'on en croit le rapport d'un Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées, paru dans la Revue Générale des Chemins de Fer de juin 1891, après la mise en service de la ligne d'Intérêt Local de Beaune à Arnay le Duc en Côte d'Or. En voici un extrait :





    On observe ci-dessus un bel exemple d'accotement, en bordure de la N 6 (de Paris à Milan par Turin!), sur le prolongement de la ligne d'Arnay le Duc à Saulieu et Semur en Auxois.
    Source : site plm1950.



    On constate, sur cette carte de 1926, qu'autour de Saulieu, la ligne départementale de la Côte d'Or (Beaune - Semur) est en accotement, tandis que celle de la Nièvre (vers Corbigny) est en site propre. Un embranchement vers Pouilly en Auxois, achevé mais jamais mis en service, suivait la N 77bis. En 2021, la plateforme de la ligne ex-PLM d'Autun fait l'objet d'un Transfert de Gestion aux collectivités. Depuis 1981, la LGV Paris - Lyon lacère la contrée, en l'ignorant superbement.

    Plus d'info / source : Gallica, grâce à Fabien ALBERA.
    Le reste de l'actualité