Massif Central Ferroviaire : Editorial

Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress

i le territoire du Massif Central a accueilli les premiers trains de France, près de deux siècles plus tard, il peine à les retenir. Il repousse même les TGV, qui, pour relier le nord au sud du pays, voire l'est à l'ouest, tournent en boucle via Lyon, Narbonne, Bordeaux et Massy. La circulation des trains de nuit s’amenuise de service en service. Le projet d’accélération de la desserte POLT (Paris – Orléans – Limoges –Toulouse) n'a pas abouti, celui de modernisation de Béziers – Neussargues a fait long feu. Ne parlons pas de la récente agonie des turbotrains sur Lyon – Bordeaux. Le Cévenol et l'Aubrac, ces trains emblématiques, viennent de disparaître. Même le "tramway" de Clermont Ferrand roule sur des pneus sans desservir la gare! Le trafic fret local est le plus souvent ravalé au rang des souvenirs. Les voies, quant à elles, et c'est bien là le pire, ne sont plus vraiment entretenues. Combien de temps encore, les Régions pourront-elles soutenir le développement des TER ?

n cette époque formidable de changements climatiques, d'argent rare (pour tous?) et de désacquis sociaux, il est difficile de prédire un avenir radieux au chemin de fer centralien. Va-t-il pour autant disparaître ? Dans dix ans, dans vingt ans, dans trente ans ? Rien n’est sûr, mais on peut imaginer qu’il y aura peu d’avancées et beaucoup de reculs.
a thèse de ce site est que la saga ferroviaire du Massif Central est une histoire finissante, que l'on peut désormais écrire en en connaissant presque le terme. Symboliquement, on dira que le déclin s'est amorcé dans les années 1920, au lendemain de la pose de la dernière pierre du Viaduc de la Recoumène, en Haute Loire. Cent ans d'essor, cent ans de déprise?

récisément, le premier but de ce site, dans sa rubrique Actualités, est de recenser les nouvelles concernant le devenir du rail dans le Massif Central, classées en positives, mitigées et négatives.

Le second objectif, dans sa rubrique Inventaire, est de dresser la liste à terme exhaustive de tous les objets ferroviaires du Massif Central : gares, ouvrages d’art, etc… On parlera de devoir de mémoire.

Ensuite, dans sa rubrique Repères, ce site présentera des développements ou des contributions sur des sujets ferroviaires toujours traités dans leur rapport avec le Massif Central : la Compagnie du Grand Central, ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ; le Plan Freycinet ou celles qu’on a pas eu ; Paul SEJOURNE ou le Massif Central des ponts de pierre ; les villes cheminotes (Neussargues, Capdenac, Saint Germain des Fossés, tel est notre ghetto); etc…

Enfin, une rubrique Annexes regroupera... le reste

 

J'avais pensé appeler ce site "Rails et Drailles" ? Rails, certes, mais pourquoi Drailles ? Les drailles sont des anciens chemins de transhumance qui reliaient les plaines bordières du sud aux hauts plateaux centraliens, Aubrac et Margeride notamment. Les brebis ont aujourd’hui largement déserté ces itinéraires qui sont devenus, pour certains, d’exceptionnels chemins de randonnée, que l’auteur, randonneur impénitent avec son épouse, ne se lasse pas de parcourir.

Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress

Editorial finalisé en 2004. Dernière actualisation du code: 16/01/2014.