Massif Central Ferroviaire: les ponts-rails 

Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress
Pont-rail
Département 03 - Allier   carte
Commune - Moulins
824 - Pont sur l'Allier et le boulevard de Nomazy
Longueur -   317 mètres
Nombre de voie(s) maxi -  2
Pk - 407,100
LigneCommentry - Moulins (Allier)
Section élémentaire - Villefranche d'Allier - Moulins (Allier)
Observations - C'est le principal ouvrage d'art de la ligne de Montluçon à Moulins. Il est appelé le pont de fer par les moulinois. Le tablier métallique, long de 252 m, a été construit par l'entreprise J.F. Cail & Cie en 1858 : il est l'un des premiers ponts importants de ce type édifié en France. En rive gauche, il s'appuie sur la commune de Bressolles. Des travaux de renouvellement de voie ont eu lieu en février 2014 dans le cadre du volet fret du Plan Rail Auvergne.
Repère de nivellement : 218,415 m.
Commentaire photo - L'ouvrage comprend 7 travées de 40 m, encadrées par 2 travées de 18,25 m. Le tablier est constitué par deux poutres latérales à âmes pleines de couleur noire distantes de 8,60 m. La hauteur totale des piles et des fondations est de 20,40 m. Sur la photo, un train PO circule côté amont de la plate-forme, la voie métrique de la ligne de Cosne sur l'Oeil occupant le côté aval.
Crédit photo - Bernard IBRY
3 images complémentaires
Retour au tableau précédant
Contact
[Haut de page]
Images complémentaires
 
Commentaire image : L'ouvrage repose sur des piles faites chacune de deux colonnes réalisées avec des anneaux en fonte de 2 m de diamètre boulonnés les uns aux autres et remplis de béton. Les deux colonnes sont contreventées par des croix de Saint-André. Ce sont les toutes premières piles à avoir été fondées à l'air comprimé. Les anneaux en fonte ont dû être renforcés ultérieurement par des frettes en fer puis en acier. En 1946, le platelage en bois situé sous la voie a été remplacé par un platelage métallique. 
 
Crédit image :  Bernard IBRY
[Haut de page] Image complémentaire n° 1
Commentaire image : La rouille de l'ouvrage, dont les piles semblent perclues de rhumatisme, s'accorde avec les ors et les pourpres de l'automne en Bourbonnais. Moins d'un kilomètre en aval, le pont Régemortes (du nom de l'ingénieur qui l'a conçu et construit au milieu du XVIIIème siècle), premier du genre à comporter un tablier horizontal et droit sur ses treize arches en maçonnerie, se porte comme un charme. Il est même classé! 
Date image :  27/10/2015
Crédit image :  Bernard LACOTTE
[Haut de page] Image complémentaire n° 2
Commentaire image : Un mur de la honte interdit - on est ici côté Moulins - le passage sur l'ouvrage, ainsi "mis en sécurité". Quand on sait que, sur l'autre rive, la section vers Souvigny a été rénovée à grand frais quelques mois plus tôt, on se dit qu'ici comme ailleurs, la gabegie est chimiquement pure. 
Date image :  27/10/2015
Crédit image :  Bernard LACOTTE
[Haut de page] Image complémentaire n° 3
Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress

Dernière mise à jour: le 18/05/2016