Massif Central Ferroviaire: Inventaire

Décomposition d'une lignes en sections élémentaires

Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress
ID
Ligne
Longueur totale en km
Type Observations
371 Desserte agricole du Grau du Roi (Gard)
0,000             
IM
"Tout le monde connaît le petit train de Palavas, rendu célèbre par le dessinateur Dubout, mais, au Grau-du-Roi, il en existait un, lui aussi disparu depuis longtemps. Tout a commencé avec la mise en service d'une voie ferrée Aigues-Mortes - Le Grau-du-Roi, prolongeant ainsi la desserte jusqu'à Nîmes, en 1909. La présence de la nouvelle gare et le prolongement de la ligne PLM (Paris Lyon Méditerranée) jusqu'à notre station balnéaire eurent pour conséquence de susciter des vocations et à fouetter les imaginations. Ainsi A. Marquet, avec l'accord des propriétaires des mas environnants, créa, début 1914, une ligne d'intérêt local. Les travaux achevés, les riverains voyaient chaque jour un nouveau 'petit train' traverser la commune et s'en aller courir la campagne. Trois wagons plate-formes, roulant sur une voie Décoville, nom de la marque du fabriquant, tirés par une locomotive à vapeur, 'La Françoise', transportaient paille, vin, engrais jusqu'aux mas La Figuerasse, Saint Roman et Ruy Blas. Pendant trois années, le petit train remplit consciencieusement sa tâche, jusqu'au jour où les autorités militaires l'assignèrent à un but éminemment patriotique. Il fut démonté et embarqué sur un cargo, direction Salonique, base des armées alliées opérant sur le front des Balkans depuis 1915. Malheureusement, le cargo fut torpillé et coulé, emportant avec lui ' La Françoise. Une copie fut tout de même remise sur les rails après la guerre de 14-18 et, pendant quelques années, les va-et-vient reprirent. Mais l'amélioration des chemins, des moyens de transport moins onéreux et plus efficaces concurrencèrent Le petit train bis. Il disparut à son tour, comme celui de Palavas. Mais, lui, n'a pas été immortalisé ! Par contre, un autre moyen de transport apparut rapidement dans les mas. En effet, dans les années 30, l'idée est venue d'implanter des rails dans les rangées de vignes, sur lesquels circuleraient des wagonnets. Ce matériel, toujours de type Décoville, permit de mécaniser la vendange et d'éviter le portage des fruits à dos d'homme. Les wagonnets, tirés par un cheval, une fois remplis de 600 kg de raisins, allaient directement verser leur contenu dans la cave. Mais ceci est une autre histoire..." Midi Libre. 16/08/2011.
ID
Lien
Sections élémentaires
Longueur
en km
Ecartement
en m
Voie(s)
maxi
Rampe
maxi
Tension
0,000
0,00
non électrifiée
[Haut de page]
Accueil | Actualités | Inventaire | Lignes PO PLM Midi | Repères | Annexes | ToponymeExpress

Dernière mise à jour: le 19/01/2009